L'institution des enfans, ou conseils d'un père à son fils

Imités des vers que Muret a écrits en latin, pour l'usagede son neveu, et qui peuvent servir à tous les jeunes écoliers

Published: 1738
Language: French
Wordcount: 3,806 / 20 pg
LoC Category: PQ
Downloads: 471
Added to site: 2006.11.29
mnybks.net#: 15417
Genre: Poetry
Advertisement

L'auteur de ces quatrains ne s'est point proposé de rendre la précision, mais le sens et le sentiment des distiques latins du célebre Muret. Occupé d'un ouvrage intitulé: Leçons des Ecoles primaires, il en a détaché ce morceau, qui pourra servir également dans les classes latines et dans les écoles françaises. Il avait publié, dès 1783, l'Anthologie morale, recueil du même genre, qui a eu du succès, et qui doit reparaître corrigé avec soin.

Show Excerpt

s ton coeur, c'est ton premier mobile;
L'honneur, sans balancer, doit vaincre l'intérêt.

Utilitas quoties pugnare videtur honesto,
Ne dubitare quidem fas est, quin vincat honestas.

ENVOI.

EPILOGUS.

42.

Je ne veux pas lasser ton oreille attentive;
Je m'arrête. C'est peu que ces premiers avis;
Mais, mon fils, que ton coeur s'en pénetre et les suive;
Mes yeux, de tes progrès, seront bientôt ravis.

Pauca quidem hæc: sed quæ studio servata perenni
Mirificos fructus progressu temporis edent.

43.

Commence seulement, commence avec courage;
Des obstacles, enfin, tu seras triomphant.
Obtiens que l'Eternel bénisse ton ouvrage;
Offre à Dieu tes efforts, et deviens son enfant.

Adspiret tantum coeptis Deus, omnia cujus
Consilio æterno et certâ ratione reguntur.

44.

Le matin, quand du lit tu sors ave

Cover image for

Download


show mobile phone QR code

Donate a small amount via Paypal below or read about some other ways that you can support ManyBooks.